•  

             SANDRA BENHAMOU

  • BIO

    Sandra Benhamou

    Avec une vraie passion pour l’art contemporain et le design (de la photographie américaine des années 80, au design des frères Bouroullec, en passant par les céramiques de Sottsass ou les luminaires de Gino Sarfati) Sandra Benhamou, diplômée de l’ESSEC, s’est d’abord frayée une longue carrière dans la distribution internationale de films à Paris chez Gaumont puis à New York chez Miramax, où elle a dû faire preuve de détermination et témérité.

     

    C’est par pur accident que Sandra a fait un virage à 360 degrés dans le monde de la décoration. Un glissement entre la mise en scène et la décoration intérieure, où elle aime raconter des histoires. Sans doute cette familiarité, cette affinité avec l’art ont fait le lien. C’est par cette voie là que l’univers de la maison est devenu essentiel. Avoir accès à ces pièces singulières ne suffisait pas, il fallait que les lieux les accueillent et puissent les accompagner. La rénovation de sa maison dans les Hamptons et le succès de sa métamorphose ont fait le reste.

     

    Ce style, toujours alimenté par une rigueur et une exigence sans failles, a ainsi convaincu une large clientèle new- yorkaise (un loft dans le West Village, des bureaux sur la Cinquième Avenue, et plus récemment une town house Upper- East Side) puis anglaise (maison à Chelsea, appartement à Kensigton, bureaux dans la City), toutes deux séduites à la fois par cette culture autour de l’art et du design et par un certain esprit français. Nourrie de son patrimoine culturel français, Sandra aime avoir connu et habité "ailleurs". De New York, cette ville cosmopolite, quintessence de l'énergie, elle a appris le mélange, le melting-pot des genres. De Londres, ville royale où règne le respect des règles et du protocole, elle a pu observer à quel point cela entraine une émancipation qui casse les codes. Ses expériences de vie lui ont fait goûté à ce mélange unique d’excentricité et de protocole. Autodidacte, elle travaille sans convention et ses inspirations sont hétéroclites.

     

    Cet éclectisme dont elle s’est patiemment nourrie (les galeries d’art de Chelsea, les ventes de Drouot, Artcurial, ou Piasa, les puces de St-Ouen, etc) lui donne un style propre où la lumière, premier matériau joue un rôle principal. Son amour sans faille du meuble et de l’objet, son grand sens du détail en fuyant le côté muséal lui fait sortir du contexte les icones du design et les conventions.

     

    Son vrai talent d’ensemblière lui a valu de réaliser une scénographie d’une vente de design du XXème siècle pour la maison de vente Piasa. Aussi, son culte de l’élégance et pureté du style des années 30, lui donne l’audace de confronter les styles avec panache, toujours avec raffinement et harmonie. Redevenue parisienne depuis plus de cinq ans, c’est plutôt sa touche anglosaxonne qui lui a valu d’être sollicitée et d’enchaîner les chantiers. Après des appartements parisiens, des maisons en Normandie, Sandra entame alors des projets d’envergure: un hôtel 5 étoiles à Dinard, un bar à burgers à Bruxelles, un nouveau concept de restauration rapide au coeur de Paris…

     

    Sandra aime raconter une autre histoire. Elle s’inspire de l’esprit des lieux, mais évite toute reconstitution ni citation littérale. Conserver l’authenticité du lieu, tout en créant un univers à part entière, plein de caractère. Elle s’attache à peaufiner chaque ligne du scénario, avec un souci du moindre détail, une grande vigilance et exigence, mais toujours avec une note d’humour, un certain décalage, un « twist », et surtout sans se prendre au sérieux. Elle dialogue avec styles, motifs, couleurs et matières, oeuvres d’art sans jamais que ce soit ni convenu, attendu, pompeux ou démonstratif, ni provocateur.

     

    Celle qui s’était fait un nom par la bouche à oreille, dont les coordonnées s’échangeaient entre initiés, figure dorénavant au générique de la décoration française.

  • GET IN TOUCH

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

      

    10, rue Pierre Leroux 75007 Paris